Apprendre à accepter les choses


Conseils bien-être / mercredi, octobre 2nd, 2019

Avez-vous déjà remarqué que lorsque vous acceptez une situation, celle-ci se révèle bien plus simple à vivre tout à coup ?

J’ai un exemple bien concret à vous donner. Ça m’est arrivé hier soir, en rentrant de ma soirée.

Je sors du métro et décide de faire deux courses (et oui, j’ai la chance d’avoir un magasin ouvert 24h/24 🙂 ). En sortant du magasin, des trombes d’eau. J’avais jamais vu ça (ou du moins je ne m’étais jamais trouvée sous la pluie à ce moment là ^^’ ). Pour bien vous l’illustrer, c’était digne de ces fameuses scènes à la fin des films romantiques à la « Quatre mariages et un enterrement », où IL court après LA fille et qu’ils se retrouvent trempés jusqu’aux os à s’embrasser. J’étais à 5min à pieds de chez moi et ça n’avait pas l’air de vouloir se calmer.

Je me suis résignée et j’ai avancé.

Évidemment, en 5s j’étais trempée. J’ai été tentée de courir mais je portais des talons (oui oui je sais, pour ceux qui me connaissent vous avez le droit d’être estomaqués) et il y avait déjà quelques cm d’eau partout sur les routes et trottoirs. J’ai avancé tranquillement, autour de moi les gens courraient, partaient s’abriter, et moi je marchais.
J’ai accepté la situation.
Et du moment où je l’ai accepté je me suis rendue à l’évidence : la pluie était agréable, à douce température, j’étais déjà digne d’être essorée alors à quoi bon éviter les flaques, … Tout allait très bien en fait 🙂 Je devais juste prêter attention aux gens qui courraient et me bousculaient autour de moi. Je suis arrivée tranquillement chez moi et ai filé directement sous la douche.

Quelles leçons tirer de cette expérience ? Déjà, la pluie ça mouille, ça ne blesse pas ni ne tue XD Toujours vivante ! Puis en restant à une allure de marche raisonnable, j’ai pu arriver à bon port chez moi. Qu’en aurait-il été si je m’étais mise à courir, en talons ? Sans vouloir me comparer à une voiture, j’aurai probablement fait de magnifiques aquaplanings ^^’ Aussi, cette pluie à duré plusieurs heures. Qu’aurais-je gagné à m’abriter et attendre ?

Bien qu’aux premiers abords une situation semble embêtante, la meilleure solution reste parfois de simplement accepter. Jouer avec les cartes qui nous sont données. Elles peuvent même dans certains cas permettre de nouvelles expériences que l’on n’aurait pas tenté sans ça ! Que sert-il de se plaindre, se bloquer, parce que les choses ne se passent pas comme nous l’avions prévu ?

Des fois, la meilleure des solutions est simplement d’accepter, d’avancer, quoiqu’il arrive et de s’adapter à son jeu 😉

Jennifer

Une réponse à « Apprendre à accepter les choses »

  1. I must convey my love for your kind-heartedness for those people who require help on your theme. Your very own commitment to getting the solution along turned out to be amazingly interesting and have specifically enabled guys much like me to get to their endeavors. The informative guideline indicates a lot to me and much more to my colleagues. With thanks; from all of us.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *