Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une.

Oui oui vous avez bien lu, j’ai fait de ce livre un voyageur 🙂

Je commence cette section « Chat bouquine » avec ce livre qui m’a particulièrement marquée : « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano.

La rencontre :

Quand j’ai acheté ce livre je venais d’acter ma décision de reconversion professionnelle en commençant mon travail avec Jean-François Carlotti (https://ma-carriere-en-main.com/). Ça faisait un moment que ce bouquin me faisait de l’œil, au détour des rayons de la fnac. Mais vous comprenez, à l’époque, le développement personnel et tout son blabla n’était absolument pas pour moi ^^’ (la bonne blague …). D’ailleurs je me souviens d’avoir presque eu honte à la caisse de l’avoir choisi.

La première chose qui m’a ravie en attaquant sa lecture : ce livre est un roman. Quand on n’a jamais ouvert un seul livre sur le développement personnel, ça a un côté plutôt rassurant de se dire « ce n’est qu’un roman, j’ai l’habitude ».
D’ailleurs c’est plutôt drôle que je parle d’habitude, puisque c’est le cœur du sujet de ce livre.

Synopsis :

Camille, trentenaire à la vie bien établie, a tout pour être heureuse : un mari, un enfant, un emploi stable, la santé … Seulement voilà. Camille sent un manque de sens, comme si elle était encroûtée dans sa vie plan-plan.
Suite à une panne de voiture, elle fait la rencontre de Claude, routinologue. Il va lui apprendre, petit à petit, à se débarrasser de ses vieilles habitudes, à mettre plus de sens et de positif dans sa vie et aussi à suivre ses rêves !

Mon avis :

J’ai juste adoré ce livre. Je me reconnaissais beaucoup en Camille, bien que j’avais moi-même déjà entamé ma routinothérapie avec mon propre Claude 🙂 J’y ai trouvé beaucoup de réflexions que je m’étais faite, d’outils dont j’avais entendu parlé mais sur lesquels je ne m’étais pas encore penchée. Et j’en ai découvert d’autres qui ont éveillé ma curiosité et (je le sais maintenant) ma recherche d’une vie de bien-être.

Conclusion :

Comme une mini-révolution en moi, j’ai voulu partager cette fabuleuse histoire et c’est pourquoi j’ai décidé de faire voyager ce livre. Je souhaite qu’il propage son histoire, ses trucs et astuces, ses émotions et espoirs chez tous ses lecteurs, pour une vie plus belle et pleine de sens 🙂

Alors si comme moi vous le croisez au détour d’un rayon à la fnac, foncez ! 😉

Jennifer