Je me synchronise au flot de la vie


Conseils bien-être, Réflexions sur les méditations 21j Deepak Chopra / mardi, novembre 12th, 2019

Temps de lecture estimé : 3-4min

Je commence ici une série de pensées inspirées des méditations guidées de Deepak Chopra ( https://deepakchoprameditation.fr ) et plus particulièrement de ses programmes gratuits en 21 jours. Cet article fait suite au jour 2 du programme « Pour que chaque moment compte ! ».

Le temps fait partie intégrante de notre vie. Tout au long de la journée, nous obéissons à des horaires, nous nous imposons des dates limites, des heures de rendez-vous. Nous comptons chaque heure qui passe, calculons et programmons nos journées. Cela nous laisse parfois un sentiment décousu de temps qui défile trop vite ou au contraire passe lentement et engendre bien souvent du stress.

Le temps égrainé en heures, jours, mois et années est une invention de l’Homme. Une convention mondiale définissant que tant de temps vaut une seconde, une minute etc … Ces normes ont été définies en référence au cycle solaire, celui des saisons mais également selon les différentes religions. Par exemple, le nouvel an chinois n’est pas le même que le français, il existe différents calendriers et ainsi nous ne sommes pas à la même année selon notre référentiel temporaire.

Il existe en revanche des temps universels : les rythmes biologiques.
Notre corps fonctionne en suivant de nombreux cycles. Pour ne citer que quelques exemples parmi tant d’autres : le cycle de division cellulaire, les cycles de sommeils, les cycles menstruels, les cycles hormonaux (enfance, puberté etc…) … Ceux-là se contre-fichent du temps tel qu’il est définit par l’Homme. D’ailleurs, si vous regardez bien, ces rythmes ne font jamais exactement la même durée d’un individu à l’autre et même parfois pour un même individu, d’un cycle à l’autre. Ils répondent à des processus biologiques régis par de nombreux paramètres.

Il est normal dans notre société actuel de suivre nos horaires de travail, de transport, d’ouverture des commerces etc…

Cependant, le stress arrive lorsque nous créons des décalages importants entre ces rythmes et les nôtres. Lorsqu’ils ne sont plus en phase. Par exemple, comme lorsque nous mangeons à une heure fixe alors que nous n’avons pas faim. Ou alors que nous luttons contre le sommeil pour finir un boulot jusqu’à tard dans la nuit et déréglons ainsi notre sommeil…

Nos rythmes biologiques sont importants, voir vitaux. Aller à leur encontre peut générer de graves conséquences physiques et mentales. Leur maintien doit être l’une de vos priorités.

Pourquoi veiller tard ? Vos capacités de concentration sont diminuées ainsi que votre réflexion. Préférez plutôt dormir et vous réveiller plus tôt le lendemain si c’est vraiment nécessaire. Et manger sans appétit est le meilleur moyen de vous créer de grosses fringales !

Écoutez vos rythmes et suivez le flot de votre vie.

Jennifer

Une réponse à « Je me synchronise au flot de la vie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *