Je voulais te dire … je t’aime !


Conseils bien-être / jeudi, septembre 12th, 2019

Ah l’amour … vaste sujet, qui passionne depuis des millénaires. Combien de livres, de peintures, sculptures, poèmes, chansons, films etc … ont été créés sur le thème de l’amour ? Et pourtant, il possède au moins autant de définitions qu’il y a d’êtres sur cette Terre. Loin de moi l’idée de vous faire tout un développement là dessus ! J’exprimerai ici uniquement mes réflexions 🙂

L’amour, c’est le fait d’aimer (ah ben bravo !! Merci Jen, nous voilà bien avancés ^^’ ). La langue française, bien que très riche en vocabulaire, est cette fois ci limitée. « Aimer » désigne aussi bien la relation familiale, le fait apprécier une chose (correspond à nos goûts), l’altruisme, l’amitié et l’attirance/désir.

Pour moi, aimer signifie de manière générale avoir de l’intérêt pour.
Adolescente, j’ai développé mon propre concept de l’amour. Je le considère comme étant à la base de tout sentiment : tous peuvent se définir en fonction de lui. Ainsi, l’amitié est une forme d’amour platonique (amour non physique) tout comme la haine est un amour déchu, comprenant une forte répulsion.
Je pourrais dire à n’importe qui « Je t’aime », du moment où j’ai un minimum d’intérêt pour elle.

Seulement dans notre société, « Je t’aime » désigne uniquement l’amour amoureux, le « vrai », celui qui déchaîne les passions … Ce « je t’aime » est mis sur un piédestal. Attention à ne pas le dire trop tôt, il est connoté signe de faiblesse (« je t’ouvre mon cœur »), sous peine d’être considéré comme un cœur d’artichaut. Il n’est pas approprié de le dire à ses amis non plus et est presque devenu un tabou dans certaines familles. Ces mots font peur, fuir …

Mais au fait … Pourquoi ?

Pourquoi n’aurait-on pas le droit d’exprimer notre affection, intérêt à quelqu’un par ces mots ? Pourquoi en inventer d’autre alors qu’ils sont là, ils expriment ce que nous voulons dire. Ces mots nous tiennent chaud en général, ils nous remplissent de bonheur, de soleil, de joie. Pourquoi les retenir ?

Observez un enfant de 4-5ans : il ne s’encombre pas de toutes nos conventions. Lorsqu’il apprend le « je t’aime », il l’exprime. À n’importe qui. C’est plus tard, en lui expliquant sa signification amoureuse, vers les 7-8 ans, qu’il se freine et apprend à le taire.

Pourtant, freiner sa communication entraîne de nombreux maux et blocages. Encore une fois, quel mal il y aurait-il à prononcer ces trois petits mots ? Aucun. Et quel bien ? Énormément !!
Aimer quelqu’un ne fait jamais mal. C’est le rejet en soi qui blesse : rejet de la personne aimée, par les conventions sociales etc…

N’ayez pas peur de l’Amour (oui, avec un grand A). Il apporte bien souvent joie, apaisement … Et surtout, exprimez-le tant que vous pouvez, pendant qu’il est encore temps.

Juste histoire de ne rien regretter.

Jennifer

2 réponses à « Je voulais te dire … je t’aime ! »

Les commentaires sont fermés.