Laisser la vie nous guider


Conseils bien-être / lundi, octobre 28th, 2019

Temps de lecture estimé : 4min

Ce week-end se déroulait un festival de danse (WCS) pour lequel je participais en tant que festivalière et masseuse bien-être : le Aix on West 4. Ce festival est un réel plaisir et a été particulièrement riche en enseignements cette année pour moi, aussi bien sur le plan danse, professionnel et développement personnel.

Nous avons eu la chance d’assister à une conférence/discussion menée par Maxence Martin, renommé dans le milieu, autour de l’importance des rôles cavalier/cavalière et de la prise de guidage.

Maxence partageait sa vision des choses, selon laquelle nous avions laissé trop évoluer cette danse vers un déséquilibre de prise de guidage. Pour ceux qui ne connaissent pas cette danse, la cavalière y a la possibilité de s’exprimer assez librement en jouant sur la musique etc … Ces dernières années les cavalières ont largement été encouragées à créer et « surprendre » leur cavalier en les stoppant dans leur guidage.

Cette liberté est l’une des choses attrayantes dans cette danse, cette possibilité pour la cavalière de ne pas « suivre en mode automatique » le guidage du danseur. Pourtant, Maxence a tiré une sonnette d’alarme sur le fait qu’elle avait tendance à le faire n’importe quand et surtout tout le temps, s’éloignant ainsi de l’esprit original de cette danse, tout en prenant le risque d’occasionner des blessures.

En y réfléchissant à tête reposée je me suis fait la réflexion d’un parallèle possible avec nos vies.

Nous avons tendance à tout vouloir contrôler dans notre vie. Ça a ses avantages certes, mais aussi ses inconvénients. Imaginez votre vie comme le cavalier et vous la cavalière. Vous avancez jours après jours et lorsque que la vie vous met des expériences « désagréables » ou épreuves sur votre chemin vous luttez. La plupart du temps vous vous en sortez (heureusement !) mais souvent ça a été dans la pénibilité voir la douleur. Comme lorsqu’une danseuse au milieu d’un tour décide de s’arrêter brusquement pour jouer mais que les deux danseurs se retrouvent avec les bras tordus et doivent lâcher avant de grièvement se blesser …

J’ai une proposition folle à vous faire : et si au contraire nous acceptions les « signes » que la vie nous envoie ?

Une chose ne se passe pas comme vous l’aviez prévue ? Eh bien soit ! Vous vous adaptez au lieu de forcer pour atteindre votre déroulement original.
Un petit exemple peut-être ?
Vous deviez voir un ami en ville qui ne peut finalement pas venir. Au lieu d’essayer à tout prix de vous arranger pour le convaincre ou bien arranger son imprévu à sa place (risquant peut-être même le conflit), convenez d’un nouveau rendez-vous et profitez-en pour faire autre chose. Vous pourriez ainsi rentrer pour vous avancer dans certaines tâches en cours, découvrir de nouveaux lieux, voir si une autre de vos connaissances est disponible etc …
Autre exemple : vous proposez deux produits à la vente mais l’un n’a pas de succès tandis que l’autre est demandé. Privilégiez le deuxième en le développant au lieu de brader vos prix sur le premier ! Adaptez-vous à la demande.

Attention, je ne dis pas de lâcher toute volonté de contrôle de votre vie. Simplement de ne pas chercher à forcer les choses. Savoir accepter et s’adapter.

Dans la vie comme dans la danse, tout est une question de timing et d’équilibre 😉

Jennifer

2 réponses à « Laisser la vie nous guider »

  1. Séance Effectuée en fin de week-end , après beaucoup de danses les jours précédents … au top 👌
    Vraiment efficace sur les tensions et contractures musculaires dorsales hautes , trapèze , bras pour moi .
    N’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *