Mareva Bouchaux – Neurotrainer

Interview réalisée le 21 août 2019

Jennifer : Bonjour Mareva. Pour commencer, est-ce que tu pourrais te présenter s’il-te-plaît? 🙂

Mareva : Bonjour Jennifer 🙂 Je m’appelle Mareva Bouchaux, j’ai 27 ans et je vis à Toulon, France. Je suis thérapeute en neuro-training et professeur de danse tahitienne dans mon association Reva i Tahiti.
Je suis une passionnée de pédagogie, de voyages, et de tout ce qui peut aider l’être humain à mieux se connaître, à mieux se comprendre et à évoluer 🙂

Jennifer : Il y aurait tellement de belles choses à te demander 🙂 mais aujourd’hui si tu le veux bien, on va parler de neuro-training. Est-ce que tu pourrais nous expliquer en quoi ça consiste ?

Mareva : Le neuro-training est une thérapie qui consiste à entraîner le système nerveux à surpasser les défis proposés par la vie et à améliorer les compétences de tout un chacun afin qu’il puisse vivre en étant le meilleur de lui-même. C’est une thérapie pour aller bien, ou pour aller mieux 😉
Une partie du neuro-training consiste à conscientiser des informations, c’est-à-dire à les faire passer du subconscient au conscient du patient jusqu’à ce qu’il comprenne ce qu’il est en train de vivre ou ce qu’il a vécu. Pour ce faire, le neuro-training utilise le monitoring musculaire qui lui permet d’obtenir des réponses binaires du corps humain : est-ce qu’il y a stress ou absence de stress sur le sujet évoqué par le neuro-trainer. Celui-ci récolte ainsi un certain nombre d’informations précises et utiles, grâce auxquelles il pourra vous aider à reconstituer votre histoire, dans l’ordre et de façon logique jusqu’à ce que vous la compreniez. Dans un second temps, le neuro-training permet de procurer au système nerveux un nouveau type de réponse aux défis, afin qu’il ait à l’avenir la possibilité de choisir la meilleure façon de réagir. Le neuro-training dispose alors d’équilibrations physiques, émotionnelles, mentales ou énergétiques, qui sont des processus puisés ou inspirés de différents domaines et thérapies (PNL, médecine traditionnelle chinoise, kinésiologie, décodage psychosomatique, homéopathie, nutrition..). Comprendre ce qui nous arrive ne suffit pas toujours à sortir de nos conditionnements, ainsi le neuro-training apporte, grâce à ces différentes méthodes, un coup de pouce concret à vos difficultés.

Jennifer : Je retrouve beaucoup de ressemblances avec la kinesiologie dans ton explication, notamment avec le système de monitoring musculaire et les réponses binaires. Est-ce que tu utilises aussi le tonus musculaire pour ça ?

Mareva : Oui exactement 🙂 Pour moi le tonus musculaire répond par stress ou absence de stress aux mots qu’on lui propose, ce qui permet de « quadriller » les informations nécessaires pour avancer. (Je n’ai étudié que le neurotraining donc je ne pourrais en dire davantage sur les différences entre les deux techniques).

Jennifer : Ça a l’air bien similaire 😉 mais tu as aussi parlé d’équilibrations mentales, physiques ou énergétiques. Comment tu t’y prends pour ça ? En fait, plus généralement, comment se déroule une séance avec toi ?

Mareva : Une séance de neuro-training dure en moyenne une heure.
Je pose d’abord quelques questions pour mieux comprendre la personne et pouvoir adapter mon langage à ses blessures éventuelles :
– Êtes-vous épanoui dans votre vie personnelle, amicale, amoureuse, professionnelle ?
– Avez-vous des problèmes physiques récurrents ?
– Il y a-t-il dans votre vie quelque chose qui ne va pas et qui pourrait aller bien ?
– Il y a-t-il dans votre vie quelque chose qui va bien et qui pourrait aller mieux ?
Puis direction la table de massage, on s’allonge sur le dos et j’explique le principe du test musculaire. Le corps se souvient de tout ce qui lui est arrivé dans sa vie – et même parfois jusqu’à quatre générations avant la personne – alors il peut répondre par “stress” ou “absence de stress” grâce au test musculaire. Celui-ci est une légère pression effectuée sur l’avant-bras du patient grâce à laquelle le neuro-trainer peut percevoir un excès ou une faiblesse d’énergie à l’énonciation d’une situation.
Les informations données par le corps de manière inconsciente, permettront d’établir le protocole de la séance du jour sur les thèmes que le patient est prêt, consciemment et inconsciemment, à travailler. Aucune information inconsciente ne peut-être donnée par le corps sans l’accord conscient de la personne. Le corps intégrera les différentes solutions grâce aux équilibrations.
Le corps humain prend trois semaines à changer la totalité de son information cellulaire. Les effets de la séances peuvent donc mettre jusqu’à trois semaines pour s’installer, mais une fois les conditionnements lâchés ou améliorés, une personne modifiera toujours sa vie à sa propre vitesse.

Jennifer : Les fameux 21j… Mareva, qu’est-ce qui t’as donné envie de devenir neurotrainer ? Et comment t’es tu formée ?

Mareva : J’ai toujours adoré analyser et trouver la source des problèmes pour créer ma solution la plus adéquate possible. On remerciera peut-être ma prépa ou ma licence de mathématiques pour ça… Lorsque j’ai croisé le chemin du neuro-training ça a fait tilt comme une évidence. Enfin une technique globale avec une prise en compte générale de l’être humain. On ne regarde plus uniquement ses émotions, ou son physique, ou son mental mais tout cela à la fois et on fait le lien jusqu’à trouver l’élément déclencheur que l’on peut adoucir aujourd’hui. Concrètement le neuro-trainer n’est qu’un bon « soudeur »,nul ne guérit personne mais met sa boîte à outils au service de la personne qui désire cheminer.
Je me suis formée auprès de José Chouraqui à Marseille dans l’École Francaise de Neuro-training dont je suis diplômée depuis 2016. Et ces études m’aident aujourd’hui notamment à accompagner émotionnellement et psychologiquement mes groupes d’élèves en danse tahitienne en mes réconciliant petit à petit avec leur corps, leur image et je l’espère leur cœur.

Jennifer : Pour finir, comment est-ce qu’on peut te joindre ?

Mareva : On peut me joindre par le biais de mon site internet http://marevabouchaux.com.
Pour 2019-2020 je développe un nouveau projet d’ateliers conférences sur le développement personnel et plus particulier pour permettre à tout un chacun de réussir a écrire son propre mode d’emploi. Il me semble que lorsque l’on se connaît et que l’on peut expliquer à autrui notre fonctionnement, la communication et les relations humaines en général sont simplifiées et davantage fluides. Rendez-vous sur mon site et sa newsletter ou sur mon Facebook « Mareva Bouchaux – Évoluer grâce au neurotraining  » 🙂

Jennifer : Un grand merci 😀

Mareva : Merci à toi !!!