Les jours sans


Conseils bien-être / vendredi, octobre 11th, 2019

La tendance naturelle de l’Homme est de toujours vouloir aller bien, être au mieux (sauf cas particuliers, voir l’article : http://www.pattes-de-chat.com/jveux-juste-aller-mal-y-a-pas-dmal-a-ca/ ). Nous voudrions tous vivre constamment des « jours avec » : avec bonheur, avec chance, avec prospérité, avec sérénité … Et nous finissons par nous culpabiliser d’avoir des « jours sans », tout en finissant par amplifier les « sans ».

Je pense que les « jours avec » n’ont d’intérêt que parce qu’il existe des « jours sans ». Ils sont mis en relief, un peu comme une belle couleur rouge vif sur une couleur sombre.

Imaginez que vous coloriez un dessin avec toujours le même feutre de la même belle couleur pétante. Quelle que soit la beauté du dessin et notre appréciation de la couleur, avouez que vous vous lasserez bien vite de le regarder. Les détails se trouveront noyés, camouflés, sans parler du fait que vous épuiseriez vite votre feutre et la couleur deviendrait plus pâle, manquerait de « pep’s ».
Alors que si vous jouiez des contrastes avec un, deux ou plein d’autres couleurs, des trésors incroyables seraient mis en valeur : le bel oiseau caché dans le feuillage de l’arbre, le fruit tombé à terre dans l’herbe etc … Et vous économiseriez aussi l’encre de vos feutres !

Comme ce feutre de couleur vive, si vous viviez constamment des jours « avec », vous vous lasseriez et finirez par épuiser votre énergie.

J’aime imaginer ces jours « avec » et « sans » d’après le symbole de l’infini :

Cette boucle infinie est constituée de hauts et de bas, sans pouvoir déterminer quels en sont les points de départ et d’arrivé. Il faut parfois vivre des moments « sans » pour avoir accès aux moments « avec ».

Le plus difficile ensuite est d’accepter ces jours « sans ». En prendre conscience, voir si vous pouvez améliorer quelque chose et simplement accepter la situation.
À trop vouloir insister sur vos tensions et mal-être, vous pourriez les amplifier et vous embourber durablement alors qu’ils n’étaient à la base que provisoires.

Ma solution miracle : me changer les idées 🙂 Que ce soit avec mes amis, mes passions ou simplement avec un film, roulée dans un plaid avec mon chat et un chocolat chaud … et ce jour « sans » devient un jour « pause » en attendant les jours « avec » 😉

Jennifer

2 réponses à « Les jours sans »

  1. Haha la solution plaid/chat/chocolat chaud, je la connais bien aussi ;p et ce jour « sans » devient alors un vrai délice…! 😉

Les commentaires sont fermés.