S’émanciper des principes familiaux


Conseils bien-être / mercredi, décembre 11th, 2019

Temps de lecture estimé : 3 min.

Avez-vous déjà ressenti un décalage entre votre façon de penser et celle que vous a inculquée votre famille ? Un tiraillement entre tradition familiale et développement personnel ?

Bien souvent, nous partageons au sein d’une même famille des valeurs équivalentes. Que ce soit un sens du partage, de l’accueil, traditions politiques etc… Ces principes sont enseignés très tôt aux jeunes générations et fondent les bases de leur développement futur.

Pourtant, il arrive que le développement personnel d’un individu le fasse s’éloigner de ces fameux principes. L’œil devient plus critique, nous ne sommes pas toujours d’accord, voir même nous ne nous reconnaissons plus du tout dans ces modes de vie.

Vous voulez un secret ? C’est parfaitement normal !

Au cours de notre évolution, de nos parcours, nous accumulons nos propres expériences de vie qui nous éloignent petit à petit du vécu familial. Les personnalités sont différentes (et oui, même au sein d’une même famille !) car au delà de la famille, nous restons des individus face à nous même. Nos sensibilités ne sont également pas au même niveau, ni nos centres d’intérêt. Nos cercles d’amis sont également différents et tant mieux ! Au fond, si nous voulions coller parfaitement aux principes de notre famille, il nous faudrait rester dans les mêmes cercles, et ne jamais en sortir et même ne pas laisser la société, en constante évolution, nous influencer. Autant dire que c’est presque mission impossible !

Toutes ces choses nous impactent alors et nous développent. Et nous n’avons aucune culpabilité à éprouver à ce sujet. Nos chemins de vie sont simplement différents. Et je pense, personnellement, qu’il vaut mieux se plaire à soi qu’aux autres, même s’il s’agit de nos parents. Pour rappel, la seule personne avec qui nous vivrons le reste de notre vie reste nous-même.

Il est parfois compliqué de faire réaliser notre besoin d’indépendance à cette famille, particulièrement si vous êtes le premier mouton noir. Le dialogue reste la meilleure des options, avec bienveillance et respect des valeurs de chacun. Nous pouvons aussi, le cas échéant, décider de poursuivre tout de même notre parcours, sans attente d’approbation. La force de caractère n’est certes pas la même, mais nos valeurs sont respectées.

La famille est la plupart du temps une structure basée sur l’amour. Bien que divergeant, vos proches vous aimeront tels que vous êtes. Et si tel n’est pas le cas, pensez à la famille que vous vous choisissez : vos amis et connaissances.

Dans tous les cas, osez vous assumer, vous aimer, tel que vous êtes, et n’ayez aucun regrets.

Jennifer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *