Massage Ayurvédique Abyangha

Présentation du massage

L’Ayurveda désigne une pratique de médecine traditionnelle Indienne. Littéralement « science de la vie » (Ayus : vie ; Veda : connaissance, science), elle est basée sur les cinq éléments (Eau, Feu, Air, Terre et Ether) présents en chacun de nous et l’équilibre de leurs énergies. L’Ayurveda utilise pour cela, entre autres, l’alimentation, la méditation, l’activité physique ou les massages.

Le massage ayurvedique Abyangha est traditionnellement basé sur le Dosha du receveur (Vata, Pitta ou Kapha). L’huile de massage utilisée, la vitesse des mouvements et l’intensité des pressions sont alors adaptés afin d’équilibrer les énergies tout en restant un massage de détente.

Plus qu’un simple massage détente, il agit sur les tensions et blocages du corps pour permettre un regain d’énergie tout en lâchant prise.

Déroulé de la séance

Il s’agit d’un massage à l’huile des zones du dos, des jambes/pieds, des bras/mains, du buste et du visage, sur une table de massage. Le receveur devra venir avec une tenue adéquate (maillot de bain ou en sous-vêtements ne craignant pas l’huile). La durée de la séance peut varier entre 1h et 1h30 selon les besoins.

Contre-indications

L’huile de massage utilisée sera présentée au receveur avant la séance. Merci d’indiquer à ce moment-là tout risque d’allergies.

Ce massage est déconseillé aux personnes suivantes :
• porteuses d’infections ou crises en général (sciatique, lumbago …)
• fiévreuses
• ayant des problèmes de circulation (ex : phlébite)
• ayant des problèmes cardiaques
• femmes enceintes
• personnes porteuses d’un cancer (avis du médecin nécessaire)

Les prestations proposées ne sauraient se substituer au diagnostic ou traitement d’un professionnel de santé et se placent dans une complémentarité. En cas de doutes sur votre santé, veuillez consulter un médecin. Aussi, chaque prestation (hors massage Amma assis) est réalisée sur des personnes vêtues de sous-vêtements ne craignant pas l’huile de massage. Toute demande contraire sera refusée d’office.

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez