Conseils bien-ĂȘtre

Les plaisirs coupables

Et si on s’avouait un truc : nos plaisirs coupables 🙂

Allez ne faites pas les innocents ! Nous avons tous des plaisirs dont nous avons honte, que nous pratiquons la plupart du temps bien Ă  l’abri des regards. Ces plaisirs que nous ne souhaitons en aucun cas avouer, beaucoup trop embarrassants, mais qui pour autant nous font tellement de bien !

Je me lance : j’adore chanter en mode « karaoké ». Je kiiiiiff ça 😀 Je peux passer des heures Ă  tenter de chanter toutes les musiques qui dĂ©filent sur YouTube. Et tout en Ă©tant parfaitement sobre hein ! Sinon c’est pas drĂŽle !
Vous voulez encore plus embarrassant ? Quand je fais ça, je m’enregistre sur mon tĂ©lĂ©phone, m’Ă©coute puis efface vite les preuves 🙂

Cette activitĂ© me fait un bien fou. Quand je suis heureuse, triste, mĂ©lancolique …. Peu importe ! Elle me permet de me lĂącher, libĂ©rer mes Ă©motions, m’exprimer telle que je suis, faire tomber mes masques. Elle m’a permis de rester en accord avec moi mĂȘme Ă  une Ă©poque oĂč je ne pouvais clairement pas me montrer telle que je suis au quotidien. Et quelque chose me dit que ça vous arrive aussi.

Quelque soit votre plaisir coupable, ne vous en empĂȘchez pas (Ă  moins bien-sĂ»r que ça soit illĂ©gal ou que ça fasse du mal Ă  quelqu’un ! Y a des limites ! ). Ils constituent votre personnalitĂ©. Que vous adoriez vous dĂ©chaĂźner sur RenĂ© la taupe, vous casser la voix sur du CĂ©line Dion, danser la tecktonik, lire des romans Ă  l’eau de rose … et alors ?! En quoi est-ce plus ridicule que les nombreux challenges qui jalonnent nos flux de rĂ©seaux sociaux ?

Notre sociĂ©tĂ© actuelle nous dicte des standards, des modes et des cases auxquels se conformer afin de ne pas faire tĂąche. Mais nous sommes tous diffĂ©rents. Au fond, si notre plaisir coupable revenait Ă  la mode, il n’en serait plus un, n’est-ce pas ?

J’aimerai beaucoup que vous mettiez en commentaires, si vous l’osez, vos plaisirs coupables 🙂

Soyez fier de vos plaisirs 🙂

Jennifer

×
3 Partages
Partagez3
Partagez
Tweetez